Visite guidée de Valencia: Mes graffitis et Street art préférés

fr.tour-street-art-arte-urbano-valenciaJ’ouvre une nouvelle page de mon blog car j’ai envie de partager avec vous mes peintures murales préférées de la ville. Ce style artistique est en pleine effervescence et génère, depuis quelques temps, une grande curiosité. Une curiosité bien méritée puisque c’est une nouvelle manière de s’exprimer, de décorer les murs de rues, de bâtiments à l’abandon… sans aucun doute, la plupart du temps, une belle manière de s’approprier l’espace urbain.

Certain des artistes qui créent ces petites (ou grandes !) œuvres d’art sont, de fait, des artistes reconnus…  Bien entendu, il y a énormément à voir, mais avec ce post je vous propose la liste de mes préférés et leur localisation exacte… Je vous garantis que choisir parmi tant d’œuvres n’a pas été facile !

J’espère que ma sélection vous plaira. Certain des titres sont originaux, d’autres de mon invention…. On y va ?

1. « Frida »

Il y a quelques temps je vis ce graffiti sur Instagram et ce fût le coup de foudre… Je ne savais pas où le trouver et j’ai parcouru tous les recoins de la ville jusqu’à mettre la main dessus.  Entre les jardins attenants à la faculté de Géographie et d’Histoire (sur le Campus de Blasco Ibañez) vous trouverez cette énorme peinture murale qui représente Frida Kahlo.

frida-kahlo-graffiti-valencia

Signé Julieta XLF, il vaut bien le détour hors du circuit du quartier du Carmen. Il ne vous décevra pas, ni lui, ni le reste des compositions qui décorent ce mur.

2. « La rue des Couleurs : Photographie d’un baiser »

C’est lui faire justice, que d’inclure dans ce post la rue Moret ou rue des Couleurs (calle Moret ou calle de Colores). C’est un de mes endroits préférés de Valencia. S’y trouvent réunis quelques-uns des graffitis les plus connus de la ville.

calle-de-colores-mural-plano-general-valencia

Comme il m’est impossible de ne parler que d’un seul, je diviserai cet endroit en deux. Ce « Photographie d’un baiser » de Luis Lonjedo et le suivant…

3.  « La rue des couleurs : Mélancolie »

…celui-ci, où une jeune femme, création de l’artiste Deih, se repose tête basse, sur un pont de Venise sans savoir qu’elle est attentivement observée par les passants… de Valencia !!!

melancolia-la-calle-de-colores-valencia

Sur ce tableau vous pouvez voir les différents artistes qui ont participé à ce projet.

resumen-artistas-calle-de-los-colores-valencia

4. « La Maison des Chats » ou « Le refuge des chats du Carmen »

Œuvre de l’artisan et sculpteur Alfonso Yuste Navarro, elle date de 2003. Curieux détail, cette œuvre fait référence « als quatre gats » (aux quatre chats) qui survécurent à Valencia à l’époque du Cid Campeador au XIème siècle, quand il fût décidé d’exterminer les chats de la ville car ils portaient malheur.

casa-de-los-gatos-valencia

La minuscule porte de cette maison est faîte pour que les chats puissent entrer et sortir comme bon leur plaît de ce terrain qui se trouve rue du Musée (Calle del Museo). Si vous regardez bien vous verrez que les détails ne manquent pas…

casa-de-los-gatos-detalle-valencia

Sur le même mur vous verrez un carreau qui marque le niveau qu’atteignît l’eau du fleuve Turia durant les inondations d’octobre 1957. Dans la ville vous trouverez plusieurs indicateurs comme celui-ci du niveau atteint par l’eau lors de cette triste occasion.

marcador-riada-casa-de-los-gatos-valencia

5. « Appuyé sur la main du futur »

Dans la peu fréquentée rue du Chevreau (Calle del Cabrito), on trouvera cette œuvre de l’artiste urbain Deih. Le coup d’œil à ce graffiti de cet artiste en vogue vaut le détour ! Je ne connais pas le titre original de l’œuvre, mais il m’inspire celui que je lui ai donné. Et vous quel titre lui donneriez-vous ?

deih-street-art-valencia

6. « La fillette au vélo »

Et à nouveau … Julieta XLF !!!… Oui, j’ai un faible pour elle et je reconnais que quand je me promène dans la ville et que je tombe sur un nouveau de ses graffiti, je ne peux m’empêcher de sourire… et de faire une photo !!! Celui-ci se situe concrètement rue du peintre Fillol (calle del Pintor Fillol), sur le mur du magasin de location de vélos Bed & Bike qui, avec beaucoup de goût, a fait confiance à cette super artiste pour décorer sa façade… une vraie réussite.

la-niña-de-la-bicicleta-valencia

7. « In love »

On continue notre promenade jusqu’à la rue Salvador Giner et voilà! Un autre graffiti que j’adore… Cette fois-ci c’est le célèbre David de Limón qui signe cette peinture murale, accompagné de La Nena Wapa Wapa.

david-delfin-la-nena-wapa-graffiti-valencia

8. « Kiosque »

Sur la jolie Place de l’Arbre (Plaza del Árbol) se trouve ce graffiti en 3D qui recrée un kiosque traditionnel sur l’un de ces murs…

kiosco-plaza-del-arbol-street-art-valencia

… et oh surprise, un des personnages de David de Limón se laisse entrevoir et surveille la place depuis son coin!

kiosco-plaza-del-arbol-lateral-valencia

9. « Double face »

C’est la talentueuse artiste italienne Erica II Cane qui orne de ses œuvres deux des trois faces de ce bâtiment, celles qui donnent sur les rues Haute et Basse (calle Alta et calle Baja). Une intrigante peinture murale !

erica-il-cane-graffiti-calle-alta-valencia

Du côté de la rue Haute (calle Alta) vous trouverez un énorme chat en feux, et du côté de la rue Basse  (calle Baja), un lapin et un poulet se battent avec la traditionnelle paëlla de Valencia à leurs pieds.

erica-il-cane-graffiti-calle-baja-valencia

10. « Spray de citron»

Le voilà de nouveau ! Sur ce mur deux des personnages de David de Limón (“limón” signifie “citron” en espagnol) jouent avec des bombes de peinture… je n’ai pas trouvé de meilleure image en guise de couverture de ce post !

david-de-limon-plaza-de-san-jaime

C’est génial de musarder dans le centre-ville de Valencia et de tomber nez à nez avec ses personnages perchés dans des endroits impossibles. Un compteur électrique, un échafaudage, presque partout où vous regardez vous pourrez entrapercevoir un de ses dessins si expressifs. Toujours (ou presque) avec un cœur qui bat dans la poitrine.

11. « Dangerous beard » / 12. « Garés »

Entre la rue Quart (calle Quart) et la place du Tossal (plaza del Tossal) se trouvent deux gigantesques peintures murales, l’une à côté de l’autre. L’une d’elles est l’œuvre de Blu et représente une barbe composée de nombreux serpents… et l’autre est signée Escif et représente des voitures, garées, abandonnées, flottantes… ? Vous, qu’est-ce que vous en dites ?

plaza-tossal-murales-arte-urbano-valencia

13. « Stop victim war’s wall »

En 2010, Fasim, artiste urbain né à Barcelone, peignit ce mur de la rue Calderers (Calle Calderers). Avec cette grande œuvre en jaune et noir nommée « El arte no es un crimen, el crimen es la guerra » (L’art n’est pas un crime, le crime c’est la guerre) l’auteur dénonce le drame des guerres civiles et des conflits armés qui martèlent notre actualité.

fasim-street-art-war-valencia

14. « Archicoûture »

Raquel Rodrigo est l’auteur de ce mur original de la très fréquentée Place Lope de Vega, ainsi que de la structure flottante sur les restes d’un bâtiment rue Bolseria. Son style créatif ? Elle brode de magnifiques fleurs colorées de taille XL sur de grandes superficies. Le résultat ?… juste merveilleux !!!

arquicostura-raquel-rodrigo-valencia

Je suis sure que vous tomberez sur l’une de ses créations en vous baladant… voici deux d’entre elles.

arquicostura-calle-bolseria-valencia

15. « No ser res si no s’és poble » (N’être rien si l’on n’est peuple)

Tout près du Marché Central, dans la rue Taula de Canvis, se trouve une placette où l’entreprise locale Tyris possède un local à la mode (Tyris on Tap) où vous pourrez déguster ses bières artisanales. On y trouve un grand mur avec un graffiti au titre suivant : « No ser res si no s’és poble » par Elias Taño.

no-ser-res-si-no-se-es-poble-valencia-1

Cette spectaculaire peinture murale multicolore est une de mes préférées pour servir de fond à une photo individuelle ou bien de groupe !

no-ser-res-si-no-se-es-poble-valencia-2

16. « Entre sueños… »

Voici à nouveau une œuvre de Julieta XLF. Dans la rue du Moro Zeid (calle del Moro Zeid), on peut voir une de ses filles endormie, allongée contre ce mur obscur et tout en longueur… en arrière-plan se trouve un terrain abandonné, comme soutenant ce rêve coloré…

juieta-xlf-calle-moro-zeit-niña-soñando-valencia

17. « Carte postale de Valencia »

Un autre commerce a eu la bonne idée de décorer son mur contigu avec un splendide graffiti, c’est le magasin Shabby Chic, rue de la Tapineria (calle de la Tapinería).

C’est, à mon avis, une des meilleures carte postale de street art de Valencia… (J’ai fait la photo que je partage avec vous il y a quelques mois, avant que ce graffiti soit abîmé)

postcard-from-valencia-shab

18. « Bonjour Tristesse »

En se promenant dans la rue du Comte de Montornés (calle Conde de Montornés) en direction de la fondation Bancaja, on tombe sur un énorme mur avec ce graffiti. Malgré qu’il ait perdu un peu de son éclat au fil des ans, il garde toute sa force symbolique… Une œuvre signée par l’artiste Escif.

bonjour-tristesse-escif-valencia

19. « Simplicity »

Juste en face du mur de « Bonjour Tristesse », de l’autre côté du terrain, se trouve cette création simple et inspirante de Sam 3. Il y a quelques temps je l’ai publiée dans ma gallerie Instagram. Sans aucun doute, moins, c’est plus…

simplicity-sam-3-muro-valencia

20. « À cœur ouvert »

Sur la terrasse arrière du Restaurant Secreter, à laquelle on peut accéder par la ruelle des écoles du temple (calle de les Escoles del Temple), vous resterez bouche bée devant ce gros et beau cœur dont les artères se terminent par des branches feuillues.

a-corazon-abierto-restaurante-secreter-valencia

21. « Batman is back »

Tout près des … dans la rue Samaniego (calle Samaniego), on trouvera ce drôle de Batman… voleur de sous-vêtements !!!

batman-calle-samaniego-valencia

Alors ? Ma sélection vous a plu ? Comme vous venez de le voir, le street art est tendance à Valencia. Il est possible qu’un jour vous passiez dans la rue de votre peinture murale favorite et qu’elle n’y soit plus, je vous recommande donc de vous promener appareil photo au poing, histoire d’immortaliser ces œuvres, parfois éphémères…

Voici deux de mes « anciens favoris » qui ne sont plus parmi nous,  mais je suis sure que d’autres au moins tout aussi beaux viendront !

david-de-limon-antiguo-valencia

la-nena-wapa-antiguo-valencia

J’espère que mon post vous a donné envie de vous balader dans la ville, et qu’il vous aidera à découvrir ces « petits trésors » de Valencia. On se voit dans mon prochain post ???


fr.tour-street-art-arte-urbano-valencia

2 comentarios en “Visite guidée de Valencia: Mes graffitis et Street art préférés

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s